SHANGHAIEN

Publié le par Gauvain

 

 


SHANGHAIEN
Nous sommes les Pirates, les Forbans, Yohoo



Jeu de Michael Schaht et Roman Pelek

Joueurs: 2
Durée: 20 minutes environ
Age: 8+
Mécanisme: Majorité




Le soleil se couche sur l'inquiétante Shanghai...


Les tavernes du port de Shanghai ont bien mauvaise réputation. On raconte qu'un marin assez imprudent pour y boire quelques verres de trop risque fort de se reveiller, la tête un peu lourde, dans la cabine sordide d'un vieux cargo rouillé. Cette technique de recrutement pratiquée par des Capitaines peu scrupuleux y a même trouvé son nom, le "Shanghaiage"...Dans ce jeu, le fameux Capitaine Ramon "El Dado" rivalise avec Michael le terrible pour engager le meilleur équipage possible. Ils ont acceptés de jouer cela aux dés...



Vous et votre adversaire incarnerez un de ces larrons
Près à tout pour recruter de fiers mousaillons
Afin d'avoir un équipage digne de ce nom

Dans les tavernes, presque toutes les nationalités sont représentées
Vous devrez avoir de la jugeotte et calculer les probabilités
Pour regrouper l'équipage qui vous amenera gloire et prospérité

Pour cela vous disposez chacun de six dés
Six pirates sont retournés, près à être recrutés
Par tour, seulement deux dés sont lancés,
un seul est utilisé pour influencer le pirate désiré.
Lorsque cinq dés sont posés
Les Capitaines recrutent les boucaniers soudoyé
s



Ici, si tout les dés sont posés, le joueur rouge recrute la carte bleue et le joueur bleu recrute les deux autres




L'avis de Gauvain


L'intérêt de ce jeu se trouve dans l'utilisation astucieuse des dés qui permet le gommage partiel du hasard (même si il reste forcément présent) et le décompte de point original.
En effet, le décompte se fait selon les nationalités (8 différentes): Si un joueur possède tout les pirates d'une nationalité il empoche le total des points de ces pirates (1,2,3,3,4). Par contre si les 2 joueurs se partage une nationalité alors c'est celui dont la valeur est plus forte qui l'emporte...oui, mais il remporte la valeur de son adversaire seulement!
Ex: Ramon possède les pirates chinois 4,3,3 et 2 alors que Michael n'a que le 1. Ramon remporte donc cette nationalité, mais il ne marque qu'1 point!


Ce jeu est donc très plaisant: rapide, beau, ingénieux, léger et sans prétention. Il remplit aisément son cahier des charges, à savoir un jeu à deux joueur pas du tout prise de tête.


 


Musique d'accompagnement: Pirates des Caraïbes

 



Notation:


Apparence:
La boite aurait pu être plus petite et plus résistante. Les cartes et les dés sont de bonne facture.

3/5


 

Règle: La règle est claire et très rapidement lue. Elle sera légèrement plus longue à expliquée, mais rien de bien méchant

3,5/5


 

Mécanismes: Rafraichissant! Le décompte des points rappelle le bon Knizia...

4/5


 

Fun: Le thème est plutôt anecdotique, mais les illustrations permettent d'entrer dans la peau du Capitaine pirate!

3,5/5

 


NOTE GLOBALE:

14/20






Publié dans Critique

Commenter cet article